Stephen King (Richard Bachman), La Peau sur les os

28/04/2017

SYNOPSIS

 

Billy Halleck, trente ans, ressemble à tous les Américains qui ont réussi. De l'argent, une femme épatante, une fille unique étudiante, un cottage résidentiel dans le Connecticut. Et il est presque obèse.

Bien sûr, sa femme, Heidi, qui l'a vu réussir et... grossir, ne manque jamais de le taquiner sur son poids ! Mais amoureuse comme au premier jour, elle le trouve toujours aussi désirable. N'importe où, même en voiture. De quoi provoquer une seconde d'inattention, et percuter une vieille gitane qui passait par là.

Dès lors, pour l'ex-rondouillard la pesée quotidienne devient un cauchemar. Car la vie ne pèse plus très lourd lorsqu'on perd deux kilos par jour. Inexorablement. Sortilège ? Maladie ? L'inquiétude deviendra vite anxiété, et l'anxiété, angoisse.

 

MON AVIS

 

Du bon Stephen King ! D'une grande originalité, car d'un petit rien il nous fait une intrigue épatante ! On maigrit avec Billy, et l'angoisse s'empare du lecteur. On se met à sa place et on se dit "si ça m'arrivait, que ferais-je ?".


La vie tranquille d'un avocat bouleversé par un sortilège tzigane suite à la mort d'une gitane... De quoi se mettre en conditions ! Entre mœurs et croyances, réalité et sortilège, notre esprit se met en branle rapidement et on suit avec angoisse et terreur la perte de poids et les interrogations de Billy se mêlent à nos pensées.

Dans la première partie du roman on cherche évidemment des explications logiques qu'on ne trouve pas, on attend des résultats médicaux qui ne trouvent rien... Et l'angoisse monte car le rationnel est définitivement balayé d'un revers de main et le maléfice est bien là ! Les rencontres que fera Billy le conforteront dans cette idée bien que ses proches l'expliquent plutôt par une forme de folie. Un maléfice opère et il n'est pas la seul victime !  

Dans la deuxième partie, on va suivre le combat de Billy (physique et mental) qui espère mettre fin à sa perte de poids ! Se met donc un place une course poursuite des gitans, et Billy se fera aider d'un compagnon pas comme les autres ! Son parcours vers la vérité lui feront voir la vie différemment, son combat pour survivre se fera aussi contre les siens. Une fin "gourmande" et tragique, Billy aura changé suite à sa mésaventure avec les gitans...

 

 "Mais on a pas fait match nul, homme blanc de la ville. Tout le monde paye. Même les innocents payent. Non pas de match nul"

 

Une lecture haletante, aux frontières de l'imaginable et du raisonnable, comme le fait si bien Stephen King ! Une couverture suggestive ! N'attendez plus pour vous lancer !

 

 

MA NOTE :

*****

BUDGET/EDITEUR :

Editions J'ai Lu

Emprunt

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now