David Ruiz Martin, Je suis un des leurs

02/06/2018

  SYNOPSIS


Lorsque Raúl Pontes, journaliste désabusé et mal dans sa peau, apprend l'existence d'un grand-père passé pour mort depuis trente ans, son sang ne fait qu'un tour.

Persuadé que ce nouveau coup est l'oeuvre de ses sœurs et de son irresponsable mère, un seul choix s'offre alors à lui : celui de pousser la porte de ce passé occulte.C'est sceptique que, finalement, Raúl accepte, ignorant que c'est un pan entier de sa propre histoire qu'il s'apprête à déterrer...mais le pousseront, aussi, bien plus loin, aux limites de l'insoutenable, où se mêlent les œuvres d'amour et de mort d'une guerre civile injuste et fratricide.

Qui est cet homme et pourquoi a-t-il disparu aussi longtemps ?

Ses indices le mèneront jusque dans les rues bondées de la capitale espagnole, en plein cœur du Madrid historique et de sa ferveur perpétuelle...

Horacio, ce grand-père au comportement amer lui demande alors une faveur étrange : retrouver son amour perdu il y a plus de soixante-dix-ans, lors de la guerre civile espagnole.Lancé sur les traces de cet amour impossible, Raúl ignore que cette plongée fulgurante dans ce pays rongé par le souvenir ébranlera ses convictions et les fondements mêmes de sa propre existence.

 

MON AVIS

 

C'est avec plaisir et curiosité que je me suis plongée au cœur de ce roman.

 

Ici, nous allons suivre Raúl, trentenaire, qui suite à la perte de sa grand-mère va voir sa vie basculer, ses racines jetées au visage.

 

J'ai été totalement prise par l'histoire de Raúl, en quête de vérité, qui va tenter grâce à un voyage en Espagne, la terre de son grand-père, de connaître le passé de cet homme qu'il croyait mort.

Ce roman m'a touché, émue, pour la bonne et simple raison que mes racines paternelles ont vécu le franquisme et sont arrivées en France dans des camps de réfugiés.

J'ai sentie que l'auteur mettait un point d'honneur à aborder l'aspect historique de cette période sombre de l'Espagne. Il fait la lumière sur certains secrets que le pays avait essayé d'enfouir et c'est ce que j'ai préféré dans ce roman, cette impression de fouler le sol de mes aïeux.

 

L'auteur nous dépeint aussi Madrid, cette capitale moderne, marquée par la crise actuelle, au lourd passé franquiste. On y ressent beaucoup de folklore, de simplicité et de joie de vivre, comme pour essayer de passer à autre chose.

J'ai trouvé parfois quelques passages un peu longs mais je pense que tout est fait pour s'imprégner complètement de l'ambiance.

 

L'histoire d'amour du passé est le fil conducteur de ce roman, c'est une belle histoire, poétique, intemporelle. J'ai moins accroché à celle du présent, mais elle a sa place dans l'histoire et permet de passer de nombreux messages. L'histoire que nous raconte ce grand-père est prenante, troublante mais mérite d'être connu de tous.

 

Magnifique roman, aboutit, "personnel", dans lequel j'ai ressentie beaucoup d'engagement, de combats, d'amour...

Un roman qui fait un certain écho chez moi, Raúl et sa famille m'ont beaucoup touché, et incarnent des convictions et des valeurs qui raisonnent en moi. Un grand merci à l'auteur pour ce roman qui a dû lui coûter émotionnellement parlant. Un très beau roman historique et familial à découvrir.

 

MA NOTE :

*****

BUDGET/EDITEUR :

Service Presse Numérique envoyé par l'auteur

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now