Hervé LE CORRE, Prendre les loups pour des chiens

17/05/2018

  SYNOPSIS


Après avoir purgé cinq ans pour un braquage commis avec son frère Fabien, Franck sort de prison. Il est hébergé par les parents de Jessica, la compagne de Fabien. Le père maquille des voitures volées, la mère fait des ménages. Et puis il y a la petite Rachel, la fille de Jessica, qui ne mange presque rien et parle encore moins. Qu’a-t-elle vu ou entendu dans cette famille toxique où règnent la rancœur, le mensonge et le malheur ? Dans une campagne écrasée de chaleur, à la lisière d’une forêt de pins étouffante, les passions vont s’exacerber jusqu’à l’irréparable.

 

Hervé Le Corre a remporté tous les principaux prix de la littérature noire : le Grand Prix de Littérature Policière, le prix Mystère de la critique par deux fois, le prix du Polar européen du Point, le prix Landerneau, le prix Michel Lebrun et le Trophée 813.

 

MON AVIS

 

Premier roman que je découvre de cet auteur qui est visiblement son dernier paru.


Plongée rapidement au cœur de l'histoire, j'ai tout de suite accroché à la plume et au style de l'auteur.


Il nous plonge avec beaucoup de noirceur dans un huis-clos à la fois haletant, mais langoureux. Sous un soleil de plomb, avec une sensation au fil des pages d'être assommée par la chaleur, je respirais difficilement, le corps moite et le cœur lourd, les nerfs à vif... Ce décor sombre m'a tellement submergé, hypnotisé par sa violence et la profondeur des personnages. Ils sont énigmatiques, aussi détestables qu'attachants, j'ai été prise dans les mailles du filet. 

Le séjour destructeur de Fabien dans cette famille aux secrets terrifiants viendra tout balayer sur son passage. La froideur est saisissante, le récit est glauque, malsain, glaçant et saisissant, les personnages repoussent les limites de l'horreur. Cette famille est tellement malaisante, sombre, on se demande tout au long de la lecture comment va se terminer cette histoire, car cette spirale infernale est oppressante, et m'a consumé à petit feu.

L'ambiance très pesante dans ce récit m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière ligne, les rebondissements m'ont fait froid dans le dos, mais quelle délectation.


Un final à la hauteur du récit ! Un gros coup de cœur pour ce roman noir, tragique et dérangeant. Dans une surenchère de violence, l'auteur nous propulse dans les bas-fonds de l'être humain pour notre plus grand bonheur de lecteur ! Un seul conseil, ne passez pas à côté de ce thriller (un Sandrine Collette au masculin ?!).

 

MA NOTE :

*****

Coup de coeur

BUDGET/EDITEUR :

Rivages

Emprunt médiathèque

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now