Stéphane CHAMAK, Le petit Lebanski

07/06/2018

 SYNOPSIS

 

Je me trouvais devant la porte. Au centre, une vieille poignée argentée avait l’allure d’un gros poing américain. Comme me l’avait indiqué le chauffeur black, le battant était légèrement entrebâillé. Je suis resté quelques secondes figé, les mains dans les poches, nerveux comme une pucelle à sa première sauterie. Dans ma poitrine, mon cœur distribuait des battements en rab. D’un côté, j’étais impatient de savoir de quoi il en retournait. De l’autre, j’étais quasi certain qu’une fois passé cette foutue porte, mon existence - déjà de magnitude 8 sur l’Échelle des Emmerdes - allait franchir un palier supplémentaire. 

J’avais pas tort.

 

MON AVIS

 

Du haut de son mètre 47, le petit Lebanski m'a conquise. A travers un récit à l'humour décapant et l'ironie omniprésente, on va suivre une aventure totalement rocambolesque, mais tellement humaine.

 

Victor, malgré sa petite taille, ne manque pas d'énergie et sa "grande gueule" le fait remarquer. Dans la surenchère permanente, je me suis attachée à cet homme au franc-parler, qui n'a pas sa langue dans sa poche, il m'a tellement fait rire.

 

Un humour et un style décapant justement, mais attention, ce roman n'a pas que la vocation de faire rire, j'y ai trouvé une profondeur humaine également. 

 

On a aussi une richesse au niveau des personnages, un mélange de personnalités hautes en couleur, à la limite de la caricature. Mais les traits sont grossis intelligemment, car finalement, ils sont chacun avec leur style et leur exubérance un reflet sans filtre de notre société, à la fois léger et pesant, le meilleur du pire et le pire du meilleur.

 

L'intrigue se déroulant durant à peine une semaine, on a beaucoup de rythme dans ce roman. L'intrigue est original, construite un peu comme un thriller ou un polar, avec pas mal de mystère et beaucoup de scènes d'action,  pas le temps de s'ennuyer, on a de quoi être tenu en haleine jusqu'à la fin !

 

Pour avoir échanger avec l'auteur et vu participer dans les groupes de lecture Facebook, je peux dire que toute sa générosité et son humour (parfois cinglant) imprègnent ce récit. Mais ce petit con de Victor (ou de Stéphane ?!) a su montrer une toute autre facette à ce roman : émouvant, inquiétant, intriguant, et même révoltant ! J'ai aimé ce rapport père-fils à la fois déstabilisant et douloureux, mais aussi tendre et poétique. J'ai eu beaucoup d'émotions à la lecture des souvenir d'enfance...

 

Un roman complètement réussi et rythmé, qu'on ne peut pas lâcher ! J'ai très envie de découvrir ses nouvelles car j'ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour la plume de Stéphane ! Je suis ravie d'une telle découverte et j'espère que comme moi, vous vous laisserez emporter par le style Chamak !

 

MA NOTE :

*****

BUDGET/EDITEUR :

Service Presse,

merci à Stéphane CHAMAK

3€99 en e-book, 17€ broché

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now