Jacques SAUSSEY, Principes mortels

08/08/2018

 SYNOPSIS

 

La mort n’a jamais dit son dernier mot.

 

Été 1979. Franck Servin, 18 ans, fuit le naufrage du foyer familial pour réviser son bac. Il trouve refuge chez son oncle et sa tante, dans une ferme isolée de la Creuse où, quatre ans plus tôt, son cousin Paul, presque son sosie, a trouvé la mort sur une route qu'il connaissait depuis l’enfance. Cette tragédie ronge insidieusement le cœur de ses proches, attendant son heure pour frapper de nouveau. En cet été 2011, elle semble avoir sonné. Franck sait qu’il va mourir. Il a quelques heures, quelques jours peut-être, pour laver sa mémoire et raconter ce qui s’est réellement passé, l’été de ses 18 ans.

 

MON AVIS

 

Premier thriller de cet auteur qui vient tout juste d'être ré-édité chez Bragelonne. Cela tombe bien, ce "dernier" roman paru me permet de découvrir le premier de Jacques Saussey.

 

L'écriture est simple et fluide, une narration en alternance au présent et au passé, qui permet de mettre en place l'intrigue progressivement et de faire connaissance avec les personnages.

 

J'ai aimé ce récit en huis-clos, dans un climat familial peu accueillant où le poids du passé et des secrets est assommant. Je ne me suis pas réellement attaché aux personnages, de par leur personnalité, leurs agissements et réactions. J'ai trouvé qu'ils étaient proposés de manière assez brut, sans suffisamment de profondeur à mes yeux. 

L'intrigue est plutôt simple, relativement bien menée, mais j'ai trouvé la globalité assez simple et la finalité ne m'a pas époustouflée.  Malgré l'intérêt de l'intrigue, elle aurait pu être passionnante si les ficelles n'avaient pas été tirées aussi facilement. La finalité est intéressante, mais les raisons sont révélées de façon trop directe, avec des explications qui auraient méritées d'être approfondies pour lui donner plus de profondeur. Je n'ai pas eu la sensation "épidermique" de faire face à une tragédie, mais plutôt à un fait... Il m'a manqué un peu plus de psychologie et de noirceur, plus d'implication des sentiments des personnages et de l'auteur.

 

Pour conclure, ce thriller est assez basique, c'est un roman à suspens en huis-clos. Pour un lecteur occasionnel ou une période de lecture où on ne recherche pas de complexité, il est idéal. Moi qui adore les huis-clos j'ai forcément aimé le "décor".

 

Ceci-dit, en le remettant dans le contexte d'un premier roman, il me donne clairement envie de découvrir l'auteur, car j'imagine que sa plume s'est affûtée au fil du temps.

 

MA NOTE :

*****

BUDGET/EDITEUR :

Service Presse, version numérique

Merci à Netgalley et Bragelonne

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now